Les couleurs de Berlin
16 incontournables d’une visite dans la capitale allemande

www.cindyboycephoto.com

1) Manger un currywurst sur la rue.
Les habitants de Berlin en sont complètement fous, et les visiteurs doivent sauter tête première dans cette tradition culinaire: une saucisse hot dog tranchée en rondelles servie avec une sauce tomate et curry. À déguster dans un des nombreux kiosques ambulants de la ville, en l’accompagnant d’une bouteille de Club-­Mate.

www.cindyboycephoto.com

2) Se perdre dans les rues du quartier Neukölln.
Neukölln est à Berlin ce que le Mile End est à Montréal: un petit quadrilatère résidentiel rempli de jolies surprises. Galeries d’art indépendantes, bars de quartiers, restaurants et cafés: de quoi remplir une journée, du petit­ déjeuner jusqu’à la bière de fin de soirée. Sur les photos, le Roamers Café, un véritable coup de coeur lors de ma visite.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com
3) Longer la East Side Gallery.
Rien de moins que le plus long musée à ciel ouvert au monde, cette portion du mur de Berlin est couverte de fresques sur plus de 1,3 km.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

4) Se balader au Tempelhofer park.
L’aéroport international de Berlin­-Tempelhof a été converti en 2010 (deux ans après sa fermeture) en immense parc. D’une superficie de 380 hectares (40 hectares de plus que le Central Park à New York), cet espace public est l’hôte de nombreux rassemblements. Des événements sont également organisés parfois à l’intérieur même de l’édifice.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

5) Visiter le zoo de Berlin.
Le Zoologischer Garten Berlin est l’un des plus grands parcs zoologiques au monde, tant pour la diversité que pour le nombre d’animaux répertoriés. En 2011, le zoo hébergeait plus de 13 700 animaux (représentant 1 511 espèces différentes).

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

6) Se familiariser avec le monde du cinéma allemand grâce au Musée du Film.
Le Museum für Film und Fernsehen offre aux visiteurs un voyage dans le temps sur plus d’un siècle d’histoire du film allemand, à travers une scénographie moderne et un parcours ludique.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com
7) Revivre l’Histoire au Checkpoint Charlie.
Durant la guerre froide, ce point de contrôle C permettait de franchir le mur qui divisait Berlin en deux secteurs: Ouest (district Kreuzberg, secteur américain) et Est (district Mitte, secteur soviétique).

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com
8) Vivre une soirée typiquement berlinoise: marchez dans les rues d’un quartier sympa (Neuköll, Kreuzberg, etc) le soir et laissez­ vous guider par le bruit et les lumières de la ville: les rues, tranquilles et résidentielles à première vue, réservent souvent d’agréables surprises à ceux qui s’y aventurent. Vous finirez probablement la soirée dans un bar bondé ou encore entourés de foodies dans un événement spécial cuisine de rue (sur la photo).

www.cindyboycephoto.com

9) Profitez du réseau de transport en commun pour explorer la ville.
Efficace, rapide, diversifié, moderne: le transport collectif de Berlin aurait quoi inspirer nos élus montréalais. Tramway, bus, métro: les wagons jaunes apparaissent fréquement dans le décor berlinois, pour le plus grand bonheur des usagers. La célèbre station Alexandra Platz est le lieu de transit de beaucoup de voyageurs (voir sur la 3e image)

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com
10) Traverser la Brandenburger Tor.
Construite de 1788 à 1791, la porte de Brandebourg est un véritable symbole de la ville. À proximité d’événements importants sur plusieurs siècles, dont la fin des combats de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Étonnant que la structure ait survécu à tant d’Histoire.

www.cindyboycephoto.com

11) Se recueillir au Mémorial de l’Holocauste.
L’Holocaust­-Mahnmal est une initiative d’un groupe de citoyens. Hommage aux victimes de l’Holocauste, le monument est composé de 2 711 stèles disposées en rangées sur 19 073 m2. Ces blocs de béton à hauteur variable représentent <<un système qui se veut ordonné mais qui a perdu le contact avec la raison humaine>>, et ont été installés de cette façon afin de <<créer un sentiment de malaise et de confusion chez le spectateur qui les traverse>>. Le nom de chacune des victimes juives est écrit dans le musée situé sous ce mémorial. Ouvert au public depuis 2005, ce lieu se dresse à seulement quelques mètres de la porte de Brandebourg.

www.cindyboycephoto.com
12) Visiter le musée d’Art contemporain Hamburger Bahnof Museum, installé dans l’ancienne gare de Hambourg.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

13) Flâner au Mawer Park et Arkonaplatzle dimanche.
C’est à croire que toute la ville s’y rend tant il y a du monde. On peut dénicher certains petits trésors au marché aux puces (flohmärkte), tout en profitant d’une balade au parc et de l’ambiance sonore de musiciens ambulants

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

14) Sentir la ville s’animer au coucher du soleil, dans le quartier Mitte, coeur historique de Berlin. À l’arrière de la façade incurvée d’une bâtisse, la tour de télévision se dresse: construite en 1965, la Fernsehturm fait partie des emblèmes de la capitale.

www.cindyboycephoto.com

15) Explorer le underground Berlin, c’est­-à-­dire des sites abandonnés (stations de métro, parc d’attraction, hôpitaux et autres). Un site web les répertorie tous, avec une échelle de difficulté ainsi que la marche à suivre pour pénétrer les lieux. Ici, le Spreepark, lieu mythique qui a inspiré bon nombre de réalisateurs pour le tournage de certaines scènes de films. (À noter: la prudence est de mise, et une autorisation est nécessaire pour visiter certains sites)

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

16) Admirer la ville du haut de nombreuses terrasses, toutes plus charmantes les unes que les autres. Celle­-ci est située sur le toit d’un centre commercial rue Urbanstraße.

www.cindyboycephoto.com

Photos et textes: Cindy Boyce
Publication La Presse juin 2016
www.cindyboycephoto.com

    Leave a Reply