Époustouflante, splendide, magique Indonésie. Paysages à couper le souffle, temples magistraux, habitants charmants: tout m’a plu de ce voyage à l’autre bout du monde. Je vous laisse découvrir, en images, l’Indonésie telle que nous l’avons vécue.
www.cindyboycephoto.com

Uluwatu, qui offre aux surfeurs aguerris des vagues considérées parmi les plus belles de ce monde, laisse toutefois les simples baigneurs sur leur appétit. Ses courants se fracassent contre les rochers avec une intensité telle que nul ne veut et ne peut s’y aventurer. En montant les escaliers escarpés du village, on réussit toutefois à atteindre le sommet de la falaise qui héberge de luxueux hôtels, dont le Blue Point Bay Villa & Spa, où des piscines sont accessibles en échange de quelques rupiahs. La vue y est à couper le souffle et le trompe-l’œil, impressionnant : l’eau de la piscine se fond avec la mer de Bali.

www.cindyboycephoto.com

Juché au sommet d’une falaise surplombant l’océan Indien, Pura Luhur Uluwatu est un temple hindouiste situé à la pointe sud-ouest de Bali. Construit au 11e siècle, puis restauré au 16e, ce sanctuaire est l’un des plus vénérés de l’île. Des milliers qui peuplent Bali, celui qu’on surnomme Uluwatu Temple fait partie des neufs temples directionnels, c’est- à-dire qui sont visités par l’ensemble de la population. Destination incontournable, le site offre un panorama imprenable à tous ceux qui s’y aventurent.

www.cindyboycephoto.com

Omniprésents aux abords de la route qui mène au sanctuaire de Pura Luhur Uluwatu, ces singes – tout mignons – ne manqueront pas de vous charmer. Toutefois, sous leurs airs d’anges se cache un caractère rusé et manipulateur. Ils n’hésiteront pas à piller les touristes distraits pour en arriver à leurs fins : combler leur faim. Prudence ou bananes sont donc de mise. En effet, un peu de nourriture sera la seule monnaie d’échange pour récupérer vos biens s’ils se retrouvent malencontreusement entre leurs mains !

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Nusa Lembongan, Bali

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

 

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Les premières lueurs du jour éveillent en douceur la population de Sanur, ancien village de pêcheurs. Tranquillement, les plus matinaux s’affairent sur cette plage de sable blond longue de 4 km. Sanur, station balnéaire huppée de l’île de Bali, a longtemps été considérée comme le village de la haute société. Toutefois, malgré les nombreux centres de villégiature peuplant ses lagunes, l’aube appartient aux Balinais. Course, méditation, offrandes : la plage est bien leur.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Aube bleue sur le volcan Batur: Le mont Batur, ou Gunung Batur, est un volcan balinais actif de 1 717 mètres. Deuxième en importance sur l’île, son sommet offre une vue imprenable sur le volcan Agung, montagne sacrée de 3 142 mètres de haut. L’ascension, accessible à tous en quelques heures à peine, vaut davantage la chandelle en pleine nuit. L’arrivée au sommet avant l’aube offre un spectacle comme si on émergeait d’un songe. Une magie s’opère, une minute à la fois, alors qu’on se sent bercés par les nuages de coton doux et caressés des premiers rayons.

www.cindyboycephoto.com

La récompense ultime des randonneurs nocturnes s’opère dès les premières percées du soleil. Conscients de leur chance, puisqu’un nuage de trop ou une fine brume suffisent à voiler un tel spectacle, tous s’émerveillent et refont le plein d’énergie avant d’amorcer la descente du mont Batur.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Le retour à la terre ferme s’effectue beaucoup plus rapidement que la montée au sommet du volcan Batur. Le sol rocailleux du sentier, vestige d’une véritable coulée de lave issue de la dernière éruption de 2000, empêche toutefois une descente complètement fluide. Pour ceux ayant expérimenté l’ascension à l’aveugle en pleine nuit, la descente est d’autant plus intéressante : le paysage se dévoilant pour la première fois, un pas à la fois.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Réputée pour sa nature luxuriante, la région d’Ubud, sur l’île de Bali, regorge de rizières en terrasses. Dans sa campagne de vallées verdoyantes s’élèvent en étages de nombreux champs de riz comme celui de Tegalalang, situé à quelques kilomètres au nord d’Ubud.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Loin de l’effervescence des grands centres touristiques, Gili Air, située à 8 km à l’ouest de Lombok, offre un havre de paix aux voyageurs qui s’y aventurent. Aucun véhicule motorisé ne circule sur ses chemins sablonneux : piétons, cyclistes et carrioles y sont rois. C’est l’endroit rêvé pour relaxer, se baigner, plonger et admirer le soleil qui se lève sur le mont Rinjani.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Plus grand temple bouddhiste au monde et classé patrimoine mondial par l’UNESCO, Candi Borobudur est sans contredit un chef-d’œuvre architectural. Situé à 42 km au nord-ouest de Yogyakarta, dans la région centrale de l’île de Java, le sanctuaire surgit d’une nature luxuriante adjacente au volcan Merapi, composée de rizières et de cocotiers.

La construction de Candi Borobudur, achevée aux environs de l’an 850, est abandonnée dès le 11e siècle. Ce n’est que vers 1815 que le temple est redécouvert et restauré par les Hollandais, alors informés d’un monument grandiose enfoui au beau milieu de la jungle, sous les cendres volcaniques. L’UNESCO se charge ensuite de lui rendre ses lettres de noblesse de 1973 à 1983 : dix années durant lesquelles le temple fut restauré, une pierre à la fois.

www.cindyboycephoto.com

Le temple de Prambanan, ensemble de 240 temples hindouistes et véritable chef-d’œuvre de pierre sculptée, se dresse à 17 km au nord-ouest de Yogyakarta. À l’instar de son homologue bouddhiste de Borobudur et construit à la même époque, Prambanan est classé patrimoine mondial par l’UNESCO.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com
www.cindyboycephoto.com

C’est dans une atmosphère bon enfant que les Balinais de tous les horizons apprécient la plage de Sanur le temps d’une baignade le dimanche après-midi. Située à seulement 7 km au sud-est de la capitale Denpasar, Sanur se distingue de ses voisines du sud par son calme et son développement immobilier contrôlé. La barrière de corail protège la rive des vagues plus violentes qui se heurtent au loin, alors que l’eau demeure paisible et peu profonde, favorisant la baignade à marée haute. Quant à son développement hôtelier, nul ne peut ériger de bâtiment au-delà de la cime des cocotiers, depuis un faux pas architectural des années 1960 : la construction du Inna Grand Bali Beach.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Photos: Cindy Boyce

Textes: Karine-Amélie Lévesque et Cindy Boyce

    Leave a Reply