www.cindyboycephoto.com

Premier pays indépendant au monde issu d’une révolte d’esclaves, Haïti a plus d’un tour dans son sac pour faire vivre un séjour de rêve à tous ceux qui se rendent sur son territoire: sites historiques, plages paradisiaques, paysages à couper le souffle, ti-punch, et j’en passe. J’y suis allée en novembre 2013 grâce à un séjour organisé par l’office du tourisme et Air Transat et j’avais alors complété un photoreportage pour le magazine Châtelaine. Depuis, j’ai également rédigé un dossier sur le sujet dans le magazine Dernière Heure, et j’avais envie de publier mes images coups de coeur ici. 

Bienvenue en Haïti, un pays coloré où le soleil brille autant que le sourire des habitants. 

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Des étudiantes réunies devant un commerce au coin d’une rue à Cap-Haïtien, à la sortie des classes.

www.cindyboycephoto.com

La façade de tous les commerces est peinte, que ce soit avec des teintes unies, le nom de l’entreprise, des slogans religieux avec mille manières de parler de Dieu, ou des publicités de produits connus, comme la loterie, des bières ou des cigarettes.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Cap-Haïtien est une charmante ville portuaire au nord du pays. Moins densément peuplée que Port-au-Prince en raison de ses nombreuses chaînes de montagnes, cette petite municipalité de 190 000 habitants n’en demeure pas moins la deuxième ville en importance au pays.

www.cindyboycephoto.com

Le dimanche après-midi, les marchés grouillent de vie. Les allées sont bondées, des tonnes de produits alimentaires y sont proposés et vendus, dans un achalandage continu. Les habitants font leurs emplettes afin de préparer le traditionnel repas du dimanche: la soupe Joumou. Composée principalement de bœuf, de carottes et de giraumont, elle fait partie intégrante de la cuisine traditionnelle haïtienne. 

Les Haïtiens racontent que leur peuple aurait reçu, sous le règne français, l’interdiction de manger des soupes au potiron. Le premier repas de leur indépendance, le 1er janvier 1804, aurait donc été ce plat, devenu un incontournable des célébrations familiales, les dimanches ainsi qu’au Nouvel An.

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la citadelle Laferrière est un ouvrage militaire construit après l’indépendance d’Haïti, en prévision d’une éventuelle riposte des Français.

www.cindyboycephoto.com

Située sur la côte des Arcadins, à environ quatre-vingt-dix kilomètres au nord-ouest de Port-au-Prince, la plage d’Anse à Pirogue fait partie des merveilles naturelles que recèle Haïti. Une petite plage déserte à l’eau turquoise et translucide, accessible en bateau à partir d’un des nombreux centres de villégiature de la côte.

www.cindyboycephoto.com

Dégustation de rhum Barbancourt directement à la distillerie. Les employés sont fiers de leurs produits et leur enthousiasme est contagieux.  

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

www.cindyboycephoto.com

JALOUSIE est un projet gouvernemental d’embellissement et de rénovation du bidonville de Port-au-Prince. À l’instar des célèbres favelas de Rio de Janeiro, plus de mille maisons ont été colorées lors de la première phase du projet.

www.cindyboycephoto.com

Partout dans les rues de Port-au-Prince ou ailleurs au pays, on assiste à des scènes aux allures chaotique: un trajet de bus bondé sur des routes poussiéreuses, des véhicules peints aux mille motifs, des bruits de klaxon, des vendeurs ambulants aux abords des routes. Cela fait partie du quotidien et vous finirez par voir l’harmonie à travers ce joyeux désordre.

www.cindyboycephoto.com

    Leave a Reply